Comment faire du tahini ?

Le tahini est une pâte faite à base de sésame. Il est connu pour être une excellente source de vitamines B et de minéraux. À ceci, on peut ajouter sa richesse en oligo-éléments tels que le magnésium, le cuivre et autres. Le tahini a un goût spécifique en raison de la forte concentration du sésame qui est d’ailleurs l’élément majeur de sa préparation. C’est un repas très idéal et il existe une façon simple de le cuisiner. En dépit de cela, il faut tout de même avoir sous la main les différents ingrédients nécessaires avant de procéder à la préparation proprement dite.

Les ingrédients à avoir

Le tahini ou tahin ou tahini ou tahina ou encore tahiné, quelle que soit son appellation, est une crème de sésame. Elle est une délicieuse pâte parfumée et s’intègre dans de nombreuses préparations. Vieille de plus de 5000 ans, le tahini continue par se faire connaître grâce à sa saveur en raison de ses qualités.

A découvrir également : Beaucoup ont apprécié cette recette de seiche à la plancha

Pour faire ce type de plat, vous devez avoir un certain nombre d’ingrédients à disposition. Ainsi, il vous faut juste avoir recours à trois (03) éléments. Il s’agit de deux(02) cuillères à soupe de sésame, de l’huile d’olive en petite quantité et d’une pincée de sel. Mais si vous voulez obtenir une préparation sucrée, il vaut mieux utiliser de l’huile de tournesol. 

Avec ses ingrédients sous la main, vous pouvez maintenant passer au choix du support à utiliser.

En parallèle : Cuisinez les tagliatelles de carottes à l’ail et piment d’Espelette

Le choix du support à utiliser

Pour faire un plat de tahini, bien de gens ont, soit, recours à un support traditionnel pour obtenir de la farine de sésame ou à des supports modernes. Le mortier représente le support traditionnel et le robot multifonction et le blender représentent les supports modernes. Le choix de tel ou tel support dépend du temps que vous avez devant vous pour obtenir votre tahini.

Une fois que le choix du support pour faire le tahini est fait, place à la cuisson proprement dite.

La cuisson proprement dite

Tout d’abord, dans une poêle antiadhésive sur un feu moyen, faites dorer les graines de sésame jusqu’à ce qu’elles deviennent légèrement dorées. N’oubliez surtout pas de souvent remuer afin d’éviter de faire brûler les graines. Faites-les chauffer jusqu’à l’obtention d’une couleur noisette sur les graines de sésame. Cette opération peut prendre au maximum cinq(05) minutes.

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire griller les graines de sésame au four. Pour ce faire, placez une feuille de papier sulfurisé sur le plateau du four et saupoudrez les graines. Enfournez-les pendant 5 minutes à mi-hauteur dans le four préchauffé à 180°C, feu, voûte et sole.

Toutefois, vous pouvez vous évitez de travailler autant si vous avez déjà à disposition des graines de sésame déjà grillées. Vous pouvez obtenir ses dernières dans un supermarché.

Ensuite, faites passer les graines de sésame dorées qui sont encore chaudes dans un mortier. Veillez à méticuleusement les écraser jusqu’à obtention d’une pâte épaisse. Après cela, ajoutez-y un peu d’huile et continuez à travailler dans le mortier jusqu’à obtenir une pâte homogène. Veillez à racler la paroi quelques fois afin de replacer tous les ingrédients au centre. Si possible, recommencez l’opération plusieurs fois si cela est nécessaire.

Entre autres, vous avez aussi la possibilité de recourir à un moulin à café pour rendre le travail encore plus facile. L’avancée de la technologie vous en donne le privilège.

Attention, la couleur de la pâte peut être plus claire ou plus foncée. En effet, tout dépendra de la torréfaction que vous allez donner aux graines de sésames. Quel que soit le cas de figure, laissez refroidir la pâte obtenue. Il est souhaitable de laisser refroidir à une température ambiante afin de réussir votre préparation.

C’est maintenant prêt. Vous pouvez être fière de la cuisson que vous avez faite.

La plupart du temps, le tahini s’utilise pour faire de l’houmous, du baba ghanoush, de l’halva de sésame ou sur des tartines grillées. Il peut être également servi pour faire une sauce. Dans ce dernier cas, mettez quelques gouttes de citron et un peu d’ail. Le sésame permet d’optimiser le transit intestinal et de baisser le cholestérol dans l’organisme. La cuisine est toute une partie de plaisir quand on sait quoi faire et comment le faire. 

Previous post Cuisinez les tagliatelles de carottes à l’ail et piment d’Espelette
Next post Terrine aux Saint-Jacques : Quelle est la recette ?